Auranesis : Formation kinésiologie

CENTRES DE FORMATION EN KINÉSIOLOGIE

picto_ocre

[Podcast AURANESIS] L’Edu-K : Qu’est-ce que l’éducation kinesthésique ?

Dans cet épisode, Delphine de Courville invite Maud Andrea pour découvrir et approfondir ce qu’est l’éducation kinesthésique.

L’éducation kinesthésique, ou “édu-K”, est une branche de la kinésiologie qui se concentre sur l’apprentissage et l’éducation à travers le mouvement. Elle a été développée par Paul Dennison et sa femme Gail Dennison en 1981. L’édu-K utilise des techniques pratiques pour améliorer les fonctions cérébrales et la coordination en intégrant le mouvement dans l’apprentissage. Elle vise à faciliter l’acquisition de nouvelles compétences et à améliorer les performances cognitives et physiques. Les formations en édu-K comprennent des modules tels que Brain Gym, Organisation Optimale, Les 7 Dimensions de l’intelligence, entre autres. Cette approche est utilisée dans divers domaines, y compris l’éducation, la rééducation, et le développement personnel.

L’éducation kinesthésique, également connue sous le nom d’Edu-K, constitue une approche éducative innovante qui intègre le mouvement physique dans le processus d’apprentissage. Son importance réside dans la reconnaissance du lien étroit entre le corps et l’esprit dans le développement cognitif des apprenants.

Définition de l’éducation kinesthésique :

La kinesthésie fait référence à la perception sensorielle du mouvement et de la position du corps. L’éducation kinesthésique adopte cette perspective en introduisant des activités physiques spécifiques dans le cadre éducatif pour renforcer l’apprentissage. En d’autres termes, elle encourage l’utilisation du mouvement comme un outil pédagogique.

Principes fondamentaux de l’Edu-K :

L’Edu-K repose sur le principe fondamental selon lequel le mouvement physique peut améliorer la compréhension et la rétention des informations. Elle favorise une approche holistique de l’apprentissage, reconnaissant l’importance de la connexion entre le corps et l’esprit. Les activités kinesthésiques sont soigneusement conçues pour engager l’apprenant de manière dynamique.

Applications pratiques :

Un exemple concret d’activité kinesthésique pourrait être l’utilisation du mouvement pour représenter des concepts abstraits. Par exemple, en mathématiques, les élèves pourraient utiliser leur corps pour comprendre les angles ou les formes géométriques. De même, des jeux de rôle physiques peuvent être employés pour enseigner des concepts historiques ou littéraires.

Avantages de l’éducation kinesthésique :

Des études montrent que l’Edu-K peut améliorer la concentration, la mémoire et la compréhension. Les apprenants kinesthésiques, qui apprennent mieux par le mouvement, peuvent trouver cette approche particulièrement bénéfique. De plus, elle favorise un environnement d’apprentissage plus inclusif en s’adaptant à différents styles d’apprentissage.

Critiques et Limitations :

Cependant, certaines critiques soulignent que cette approche peut ne pas convenir à tous les sujets ou à tous les apprenants. Certains arguent que l’Edu-K pourrait être moins efficace dans des contextes où la théorie et la conceptualisation abstraite sont essentielles.

En conclusion, l’éducation kinesthésique offre une perspective intrigante sur l’apprentissage en intégrant le mouvement dans le processus éducatif. En encourageant la connexion entre le corps et l’esprit, elle offre une alternative stimulante aux méthodes d’enseignement plus traditionnelles. Il reste toutefois important de reconnaître que chaque approche éducative a ses avantages et ses limites, et que l’Edu-K peut être une solution précieuse dans le bon contexte.